Menu

Avocat en droit de visite et d'hébergement à Carcassonne, Narbonne

Le droit de visite s’adresse uniquement au parent qui n’a pas obtenu la garde d’enfant. Il ne peut pas lui être refusé sans motif grave, c’est souvent le père qui en bénéficie. Pour mettre en valeur vos droits, faites appel à Maître Colombié à Carcassonne, professionnel en droit de la famille.

La fixation et la modification du droit de visite et d’hébergement

Il y a deux possibilités pour fixer le droit de visite et d’hébergement à l’un des parents : soit par le consentement des deux parties, soit par la décision prise par le juge aux affaires familiales.

Dans le premier cas, les parents décident et s’accordent de l’étendue du droit de celui qui n’a pas obtenu la garde d’enfant. Ils peuvent mettre en place le nombre de week-ends où le bénéficiaire peut prendre l’enfant avec lui.

Si les deux parties trouvent un commun accord, ils sont dans l’obligation de mentionner les conditions dans un contrat parental co-paraphé. Toutes les modalités sont clairement rédigées pour éviter les contentieux par la suite.

L’accord consiste souvent à donner, au parent qui n’a pas reçu la garde, le droit de voir l’enfant un week-end sur deux et pendant la moitié des vacances. Il n’y a que le juge aux affaires familiales qui peut homologuer la convention parentale.

Dans le deuxième cas, les parents ne sont pas d’accord sur la résidence de l’enfant, c’est pourquoi le juge décide de celui ou celle qui va avoir la garde par une ordonnance. Il peut choisir la garde alternée et vise toujours à ce que l’intérêt de l’enfant soit préservé.

À prendre en note que ce droit peut subir une modification à l’initiative des parents qui peuvent juridiquement modifier les conditions du droit de visite. Maître Colombié, avocat en droit de la famille à Carcassonne, vous accompagne et vous guide dans le domaine.

Contactez-moi

Avocat en droit de visite et d'hébergement à Carcassonne, Narbonne

En cas de refus du droit de visite

Le parent bénéficiant d’un droit de visite et d’hébergement a le droit de renoncer à son droit à tout moment. Ce renoncement peut en revanche entraîner quelques difficultés sur le plan financier pour celui qui a la garde d’enfant.

Cette décision de renoncement doit être communiquée au JAF qui supprime alors officiellement le droit et augmente la pension alimentaire pour couvrir les manques engendrés par la renonciation du droit parental de l’autre.

Votre avocat en droit de la famille à Carcassonne, Maître Colombié, vous accompagne pour protéger vos intérêts et pour que vous puissiez exercer votre autorité parentale.

Consultez également :

Dans quel cas faire appel au service de Maître Bernard Colombié ?

Plusieurs litiges peuvent se présenter lors de la séparation des époux, la gestion des Biens devient source de problèmes. Faire appel au service de Maître Bernard Colombié à Carcassonne semble la meilleure option. En effet, l’intervention d’un avocat en droit de la famille peut aider à tempérer les malentendus.  (divorce, séparation de couples etc.)

Les époux ne sont pas toujours d’accord avec les modalités de gestion et recourir au droit de Biens et de patrimoine. Il arrive qu’ils regrettent certaines générosités avec l’autre partie. Tout cela engendre l’opposition au système de partage prévu. La répartition des revenus et des dépenses peut devenir problématique.

Maître Bernard Colombié peut vous aider à trouver une solution, amiable avant d’aller vers le contentieux. Son cabinet se situe au 4 rue Montesquieu 11000 Carcassonne, vous pouvez vous garer sur le parking public à proximité. Il vous accueille du Lundi au Vendredi de 09h00 à 19h00 pour tout dossier relatif au lien familial et au patrimoine.

Le paiement des prestations de votre avocat peut s’effectuer par chèque, par virement bancaire ou en liquide.

Besoin d’informations complémentaires ?

Vous avez une questions ? Vous avez besoin d’aide ? N’hésitez pas à me contacter !

Contactez-moi